Depuis prÚs de 50 ans au service de votre santé !

🍄 CUEILLETTE DE CHAMPIGNONS, C’EST LA SAISON

La cueillette de champignons est une fĂȘte pour les gastronomes et amoureux de la nature. Pour qu’il reste un plaisir, ne jouez pas les apprentis sorciers et respectez des rĂšgles simples de prudence : ne ramassez que les champignons que vous connaissez, faites-les identifier individuellement et systĂ©matiquement par un spĂ©cialiste, votre pharmacien, et respectez la nature.
La pratique d’une cueillette responsable vous Ă©vitera bien des dĂ©sagrĂ©ments.
📍DES #ETAPES ET #REGLES A RESPECTER :
Prudence, vigilance et attitude responsable. Vous devez respecter plusieurs rĂšgles et Ă©tapes indispensables avant, pendant et aprĂšs votre cueillette de champignons 🍄
✅#Avant la cueillette :
PrĂ©parez votre Ă©quipement : il vous faut un couteau qui, de prĂ©fĂ©rence, se replie. Utilisez deux paniers larges Ă  fond plat. Dans le premier, vous y mettrez les espĂšces que vous connaissez. Dans le second, les champignons que vous devrez absolument faire identifier. Bannissez les sacs en plastiques car les champignons s’entassent et se dĂ©tĂ©riorent ! Évitez de mettre les champignons de façon superposĂ©e.
Des renseignements indispensables : on ne cueille pas de champignons dans un secteur oĂč a lieu une chasse. Pour Ă©viter toute dĂ©convenue, renseignez-vous sur les calendriers de chasse. Informez-vous Ă©galement sur le statut du lieu de votre cueillette (public, privĂ©), sur la rĂ©glementation en vigueur et sur les Ă©ventuelles autorisations nĂ©cessaires.
Une documentation suffisante : munissez-vous d’un petit guide de poche de mycologie (demandez-nous conseil pour les rĂ©fĂ©rences bibliographiques si vous le souhaitez) et, Ă©ventuellement, d’une carte de votre zone de cueillette.
✅#Pendant la cueillette :
- Bien choisir son lieu de cueillette : Ă©vitez les lieux visiblement polluĂ©s, car les champignons concentrent les toxines prĂ©sentes dans le sol. PrivilĂ©giez des bois bien entretenus, avec des arbres plutĂŽt espacĂ©s et une litiĂšre relativement dĂ©gagĂ©e. Deux critĂšres essentiels Ă  retenir : les champignons ont besoin de chaleur et d’humiditĂ© pour se dĂ©velopper. En fonction des conditions climatiques, l’aspect du champignon peut fortement varier. Il est important de prendre note du biotope de la cueillette pour dĂ©terminer le champignon : au pied d’un conifĂšre ou d’un feuillu de telle ou telle espĂšce, ou prairie ou
car les champignons ont souvent des affinitĂ©s avec certaines espĂšces vĂ©gĂ©tales et cela permet d’amener des informations prĂ©cieuses lors de la dĂ©termination.
- Choisir les champignons et les cueillir correctement : vous devez cueillir les champignons en bon Ă©tat, ni trop jeunes (risques de confusion), ni trop vieux. Si vous n’ĂȘtes pas certain de l’identification lors de la cueillette, il est important d’avoir le spĂ©cimen complet, base du pied souterraine comprise. Mettez les champignons Ă  l’horizontale de façon Ă  ne pas rĂ©pandre de la terre sur les lamelles des autres spĂ©cimens comestibles. Cela compliquerait le nettoyage avant de pouvoir les manger.
Ne pas les superposer ni les triturer inutilement.
Respectez les champignons toxiques : si vous repĂ©rez des champignons toxiques, bien sĂ»r, ne les cueillez pas et, surtout, ne les dĂ©truisez pas ! Ils ont une grande utilitĂ© pour tout l’écosystĂšme.
✅#Aprùs la cueillette :
Identification indispensable : aprĂšs votre cueillette, un mycologue averti doit identifier chacun des champignons. Si vous le souhaitez, amenez-nous Ă  la pharmacie vos Ă©chantillons.
- Conservation optimale:
Pour conserver vos champignons dĂ©jĂ  identifiĂ©s et comestibles, vous avez la possibilitĂ© de les congeler ou de les stĂ©riliser aprĂšs les avoir nettoyĂ©s et cuits ou de les sĂ©cher aprĂšs nettoyage minutieux. ATTENTION : toujours consommer les champignons avec modĂ©ration mĂȘme s’ils sont reconnus comestibles. Il y a en effet toujours un risque d’intolĂ©rance digestive chez certaines personnes.
Pour ce qui est des champignons Ă  identifier, mettez-les au frigo en attendant la dĂ©termination de façon Ă  limiter leur dĂ©gradation. Évitez de les triturer inutilement car le contact modifie les couleurs et perturbe la dĂ©termination.
📍COMMENT LES IDENTIFIER ?
Observez trĂšs attentivement vos champignons 🍄. De nombreux Ă©lĂ©ments sont Ă  prendre en compte pour les reconnaĂźtre avec certitude.
✅ Forme gĂ©nĂ©rale. Elle est trĂšs variable et permet en gĂ©nĂ©ral, de caractĂ©riser la famille du champignon.
✅ Le chapeau. Il peut ĂȘtre mamelonnĂ©, plat, conique, en entonnoir ou bombĂ©. Il peut bĂ©nĂ©ficier d’une surface lisse, veloutĂ©e, ridĂ©e, Ă©cailleuse, voire couverte de taches ou de verrues.
✅ L’hymĂ©nium ou lamelles. SituĂ© en gĂ©nĂ©ral sous le chapeau, l’hymĂ©nium est la zone fertile oĂč sont produites les spores.
✅ Le pied. De forme cylindrique, massive, ventrue, renflĂ©e, grĂȘle, creuse ou pleine, le pied a une surface lisse, striĂ©e, ponctuĂ©e ou pelucheuse. Il s’agit de bien prĂȘter attention Ă  la prĂ©sence d’ornement: volve (sac Ă  la bas du pied), anneau et cortine (voile filamenteux).
✅ La chair. Elle est susceptible de vous rĂ©vĂ©ler de nombreuses informations. Quand vous la cassez, soyez attentif Ă  son odeur, Ă  sa saveur (douce, Ăącre, amĂšre), et aux Ă©ventuels changements de couleur et suintements de lait.
* Des livres de mycologie peuvent vous donner les clés de détermination et vous aider à déterminer les spécimens récoltés.
Avant tout repas, soyez certain de l’identification du champignon. Si vous avez quelconque hĂ©sitation, prenez contact avec un spĂ©cialiste.
‌Nous sommes Ă  votre disposition Ă  la pharmacie pour vous aider Ă  dĂ©terminer vos spĂ©cimens si toutefois vous ĂȘtes en mesure de nous apporter des Ă©chantillons cueillis dans les conditions citĂ©es.
Bonne balade, bonne cueillette et bonne dĂ©gustation 🍄