Depuis près de 50 ans au service de votre santé !

CUEILLETTE DE CHAMPIGNONS C'est la SAISON : Etapes et règles à respecter

La cueillette de champignons est une fête pour les gastronomes et amoureux de la nature. Pour qu’elle reste un plaisir, ne jouez pas les apprentis sorciers et respectez des règles simples de prudence : récoltez les spécimens en prenant soin de les mettre à plat et de bien les séparer dans votre panier, faites-les identifier individuellement et systématiquement par un spécialiste, votre pharmacien et respectez la nature.

La pratique d’une cueillette responsable vous évitera bien des désagréments.

DES ETAPES ET REGLES A RESPECTER
Prudence, vigilance et attitude responsable : respectez plusieurs règles et étapes indispensables avant, pendant et après votre cueillette de champignons.

Avant la cueillette :

Préparez votre équipement :  il vous faut un couteau qui, de préférence, se replie. Utilisez 2 paniers larges à fond plat. Dans le premier, vous y mettrez les espèces que vous connaissez. Dans le second, les champignons que vous devrez faire identifier. Attention, bannissez les sacs en plastiques car les champignons s’entassent et se détériorent ! Evitez de superposer les champignons.

Des renseignements indispensables : on ne cueille pas de champignons dans un secteur où a lieu une chasse. Pour éviter toute déconvenue, renseignez-vous au préalable sur les calendriers de chasse. Informez-vous également sur le statut du lieu de votre cueillette (terrain public, terrain privé), sur la réglementation en vigueur et sur les éventuelles autorisations nécessaires.

Une documentation suffisante : munissez-vous d’un petit guide de poche de mycologie, demandez-nous conseil pour les références bibliographiques et, éventuellement, d’une carte IGN de votre zone de cueillette. 

Pendant la cueillette :

Bien choisir son lieu de cueillette : évitez les lieux visiblement pollués, car les champignons concentrent les toxines présentes dans le sol. Privilégiez des bois bien entretenus, avec des arbres plutôt espacés et une litière relativement dégagée. Deux critères essentiels à retenir : les champignons ont besoin de chaleur et d’humidité pour se développer. En fonction des conditions climatiques, l’aspect du champignon peut fortement varier. Il est important de prendre note du biotope de la cueillette pour déterminer le champignon : au pied d’un conifère ou d’un feuillu de telle ou telle espèce, ou dans une prairie, … car les champignons ont souvent des affinités avec certaines espèces végétales et cela permet d’amener des informations précieuses lors de leur identification.

Choisir les champignons et les cueillir correctement : vous devez cueillir les champignons en bon état, ni trop jeunes (risques de confusion), ni trop vieux. Si vous n’êtes pas certain de l’identification lors de la cueillette, il est important d’avoir le spécimen complet, base du pied souterraine comprise. Mettez les champignons à l’horizontale de façon à ne pas répandre de la terre sur les lamelles des autres spécimens comestibles. Cela compliquerait le nettoyage avant de pouvoir les manger.

Ne pas les superposer ni les triturer inutilement. Utilisez un panier à fond plat.

  • Respectez les champignons toxiques : si votre expérience et vos connaissances vous permettent de repérer des champignons toxiques, bien sûr ne les cueillez pas et, surtout, ne les détruisez pas ! Ils ont une grande utilité pour tout l’écosystème.


Après la cueillette :

  • Identification indispensable : après votre cueillette, un mycologue averti doit identifier chacun des champignons. Amenez-nous à la pharmacie vos échantillons en ayant, s’il vous plaît, respecté les règles de cueillette.
  • Conservation optimale : Pour conserver vos champignons déjà identifiés et comestibles, vous avez la possibilité de les congeler ou de les stériliser après cuisson sans oublier préalablement un nettoyage minutieux si possible à sec. Vous pouvez aussi les sécher à l’abri du soleil.

ATTENTION❗ toujours consommer les champignons avec modération même s’ils sont reconnus comestibles. Il y a en effet toujours un risque d’intolérance digestive chez certaines personnes.

Pour ce qui est des champignons à identifier, mettez-les au frigo en attendant la détermination de façon à limiter leur dégradation. Evitez de les triturer inutilement car le contact modifie les couleurs et perturbe l’identification.

COMMENT LES IDENTIFIER ?

Observez très attentivement vos champignons. De nombreux éléments sont à prendre en compte pour les reconnaître avec certitude.

Forme générale : elle est très variable et permet en général, de caractériser la famille du champignon.

Le chapeau : il peut être mamelonné, plat, conique, en entonnoir ou bombé. Il peut présenter une surface lisse, veloutée, ridée, écailleuse, voire couverte de taches ou de verrues.

L’hyménium ou lamelles : situé en général sous le chapeau, l’hyménium est la zone fertile où sont produites les spores.

Le pied : de forme cylindrique, massive, ventrue, renflée, grêle, creuse ou pleine, le pied a une surface lisse, striée, ponctuée ou pelucheuse. Il s’agit de bien prêter attention à la présence d’ornement : volve (sac à la base du pied), anneau et cortine (voile filamenteux).

La chair : elle est susceptible de vous révéler de nombreuses informations. Quand vous la cassez, soyez attentif à son odeur, à sa saveur (douce, âcre, amère), et aux éventuels changements de couleur et suintements de lait.

Des livres de mycologie peuvent vous donner les clés de détermination et vous aider à déterminer les spécimens récoltés.

❗Avant tout repas, soyez certain de l’identification du champignon. Si vous avez une quelconque hésitation, prenez contact avec un spécialiste.

Nous sommes à votre disposition à la pharmacie pour vous aider à déterminer vos spécimens si toutefois vous êtes en mesure de nous apporter des échantillons cueillis dans les conditions requises. ❗

Bonne balade, bonne cueillette et bonne dégustation !

VOICI QUELQUES DATES BALADES :

📆 Samedi 26 septembre : excursion botanique et mycologique dans la forêt de Mormal.

RV à 10h à l’église de Locquignol, Dpt du Nord, France, (au cœur de la forêt) sur la D33.

Guide : Francy Moreau (tél : 071 84 32 04)

📆  Dimanche 10 octobre : exposition et détermination de champignons à l’espace de rencontre Jean Hainaut à Jamioulx + présentation des lichens.

Lieu : place de Jamioulx 1, 6120 Jamioulx.

Organisation de la journée :

Pour l’apport d’échantillons sur place : dès le dimanche matin à 9h

Guides : ceux qui veulent guider se signalent à David Dumont (tél : 0492 052 109 ou dd.david .dumont@skynet.be)

Promenades guidées : 9h30, 11h, 14h et 15h

Expo ouverte au public dès 9h30 et organisée selon les consignes en vigueur ce jour-là

📆  Samedi 24 octobre : excursion mycologique sur calcaire à Fagnolle et sur schistes au nord de Matagne.

RV : 9h30 à l’église de Matagne-la -grande (5680 Doische)

Guide : Francy Moreau (tél : 071 84 32 04)

📆  Samedi 31 octobre : excursion mycologique à Ave-et-Auffe (entité de Namur)

RV : 9h30 au cimetière d’Ave. Après la sortie de la E411, prendre la direction de Han-sur-Lesse. Vous verrez le cimetière assez rapidement sur la gauche, près d’un manège de chevaux, et même avant le monastère de Gethsémani. Parking facile et bien visible de la route (5580 Ave-et-Auffe)

Guide : Paul Pirot (tél de la société Les naturalistes de Charleroi : 0474 22 64 25)

📆  Samedi 7 novembre : excursion mycologique à l’abbaye d’Aulne (le tour du méandre recoupé)

RV : 13h30, devant l’abbaye (6534 Gozée)

Guide : Francis Moreau (tél : 071 84 32 04)