Depuis près de 50 ans au service de votre santé !

L’urticaire

L’urticaire :

Qu’est-ce l’urticaire ?

Le mot urticaire, féminin, on dit une urticaire, vient du latin urtica (ortie) et urere (brûler).

L’urticaire se caractérise par la présence des symptômes suivants :

  • des papules : plaques rouges légèrement gonflées,
  • des démangeaisons, aussi appelées prurit
  • un angio-œdème (moins fréquent) : gonflement sous-cutané au niveau des yeux ou de la bouche et qui peut être très douloureux.
Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Bon à savoir : l’urticaire n’entraîne pas l’apparition de cicatrices !

Les différentes formes d’urticaires ?

  • L’urticaire aiguë : qui apparait de manière brutale et disparait spontanément après quelques jours ou semaines. L’urticaire aiguë est généralement induite par un facteur identifiable : ortie, infection, aliment, médicament, …
  • L’urticaire chronique : qui persiste plus de 6 semaines et peut même durer plusieurs années. L’urticaire chronique spontanée est la forme la plus fréquente. Elle est d’apparition brutale et sans cause externe identifiable.

Quels mécanismes entrent en jeu dans le développement de l’urticaire ?

Dans l’urticaire, des facteurs déclencheurs, ou stimuli externes, vont entraîner l’activation des mastocytes, cellules intervenant dans les réactions allergiques. Les mastocytes vont libérer des médiateurs chimiques dont l’histamine responsable de la démangeaison (prurit). Les vaisseaux sanguins se dilatent. Un gonflement et une rougeur apparaissent à différents endroits de la peau.  Les fibres nerveuses sont stimulées. Elles transportent le message de douleur et de démangeaisons. Les mastocytes sont réactivés. Un cycle infernal s’installe…

Quelles sont les causes de l’urticaire ?

  • Pour l’urticaire aiguë :  
  • Le contact avec certaines substances urticantes : l’urticaire peut être d’origine allergique par exemple au contact de certains aliments, de produits cosmétiques, de gants en latex … ou d’origine non allergique comme suite au contact avec des orties, des chenilles processionnaires aux poils urticants ou des méduses. Les lésions sont généralement limitées au site de contact.
  • Certains médicaments : antibiotiques, anti-inflammatoires, antidouleurs,.. peuvent provoquer de l’urticaire. Contactez votre médecin si vous souffrez de cet effet secondaire, mais ne stoppez pas votre traitement sans son avis.
  • L’alimentation : un fruit, un légume, un type de céréales, des œufs, des produits laitiers, des fruits secs, des viandes, des fruits de mer, des épices,…. peuvent provoquer de l’urticaire. Souvent, la réaction survient dans l’heure qui suit l’ingestion de l’aliment.
  • Une infection : l’urticaire peut être secondaire à une infection par des parasites, des virus ou des bactéries comme Helicobacter Pylori, parfois impliqué dans l’apparition d’ulcère gastrique.
  • Pour l’urticaire chronique :

Avant tout, il faut différencier les urticaires chroniques induites par des facteurs externes physiques ou autres (chaleur, froid, lumière, …) et les urticaires chroniques spontanées qui apparaissent de manière impromptue et qui ne sont pas induites par des facteurs externes.

  • Le froid : la peau et les muqueuses réagissent quelques minutes après le contact avec l’air froid, des liquides froids ou des objets froids, par l’apparition de démangeaisons, rougeurs et lésions urticariennes. Parfois, les symptômes apparaissent seulement au moment où la température remonte.
  • Le chaud : forme très rare d’urticaire: apparition de démangeaisons, rougeurs et apparition de papules lors d’un réchauffement passif de la peau (bains chauds, saunas, boissons chaudes, mets épicés, bains de soleil,…).
  • Le dermographisme : éruption avec rougeurs et démangeaisons quelques minutes après avoir gratté ou frotté la peau à proximité du site de “grattement”.
  • La pression : le fait de porter un sac à dos par exemple. Le frottement induit l’urticaire.
  • La lumière ou plus communément l’allergie au soleil. Certains médicaments peuvent être responsables de ces urticaires. N’oubliez pas d’appliquer une crème solaire à indice très élevé, minimum 50, pour vous protéger au maximum contre cette forme d’urticaire. N’hésitez-pas à nous demander conseil, nous pouvons aussi vous aider de manière préventive.
  • L’élévation de la température corporelle, ou plus communément urticaire d’effort car l’urticaire apparait avec l’augmentation de la température corporelle, le plus souvent pendant la pratique d’un sport. Les papules sont généralement de la taille d’une tête d’épingle et apparaissent de 2 à 20 minutes après l’effort, le plus souvent dans la partie supérieure du corps. Les papules peuvent toutefois augmenter de taille et se rejoindre pour former de plus grandes plaques.

Quels traitements pour l’urticaire ?

  • Prioritairement, éliminer le facteur déclenchant quand il est connu.
  • Les antihistaminiques sont la première option thérapeutique. Certains sont en vente libre comme la Cétirizine ou Lévocétirizine mais peuvent provoquer des effets secondaires de légère somnolence.
  • Votre médecin peut vous prescrire des antihistaminiques plus spécifiques et à des dosages plus élevés. Si les antihistaminiques ne suffisent pas, d’autres médicaments (parfois sous forme d’injection) peuvent vous aider en cas d’urticaire importante et chronique.

N’hésitez pas à nous demander conseil en première intention. Nous vous délivrerons  la crème la plus appropriée en fonction de votre état personnel. N’hésitez pas à prendre en photo la zone lésée pour nous montrer les symptômes.

Notez le facteur déclenchant de façon visible dans votre portefeuille et/ou sur votre smartphone, dans votre dossier médical global, sur votre schéma de médication etc… afin d’avertir le corps médical et votre entourage : aliments, médicaments etc…

Détendez-vous ! Le stress et l’anxiété peuvent aggraver l’urticaire. N’oubliez pas de prendre du temps pour vous, pratiquez un sport, vous octroyer des moments de détente et hydratez-vous un maximum ….

Suggestion de préparation maison

Notre lait apaisant “maison” convient parfaitement pour soulager de l’urticaire aigüe.